7
 

1

 


1 6 4 5 32


Tous les artistes
Tous les spectacles
classés par nom

Annie-Jeanne
Marie-Paule Belle
Jean-Louis Bergere
Churchfitters
Flora Théfaine
Feu Sacré
Les chaises
Macha Méril
Mavana
Michel Le Royer
Molière
Christiane Oriol
Le Prophète
Tango argentin
Volanoro
Danielle Volle
Jacques Weber

9

GASTON LORHO
propose deux spectacles

 

Gaston Lorho Sexteto

Dos para un tango

 

 



Sextet Gaston Lorho

GASTON LORHO (bandonéon)
Après avoir étudié le bandonéon à l’Ecole nationale de Gennevilliers, il devient l’élève de Juan José Mosalini puis membre de son orchestre. Il a notamment participé au projet La parole Sacrée d’Enzo Gieco et Mosalini d’après un texte d’Atahualpa Yupanqui. Il est le bandonéon solo du disque de tango enregistré par l’Orchestre National de Chambre de Toulouse.

ISABELLE CHECCO (piano)
Née d’une famille de musiciens, elle est pianiste-accompagnatrice et professeur d’accompagnement au Conservatoire
à Rayonnement Départemental de Vannes où elle accompagne la maîtrise, les cours de chant et se produit avec diverses formations dans des festivals en France et à l’étranger. Elle rencontre Gaston Lorho lors d’une tournée hommage à Astor Piazzola avec l’Orchestre de Bretagne, et passionnée de tango se produit dans les quintet et sextet du bandonéoniste.

GUY MARREC (guitares)
Auteur-compositeur-interprète pendant de nombreuses années dans le milieu du jazz, du rock et dans la chanson française, un détour par le classique et une médaille d’or au conservatoire de Valence, DEUG de musicologie à Lyon. Une rencontre brutale avec le tango le transforme en danseur avec sa compagne. Création d’un orchestre de tango Tango Madame, et d’un spectacle de tango. 18 ans d’enseignement de la guitare et du chant. Discographies diverses.

MICHEL SAULNIER (contrebasse)
Né d’une famille de musiciens (père altiste à l’orchestre national de France et mère choriste à l’Opéra de Monte-Carlo), il étudie d’abord le violoncelle au CNR de Boulogne-Billancourt. Sa découverte du jazz l’incite à étudier la contrebasse, instrument où il obtient un prix au CNR de Versailles. Il travaille avec les grands du jazz : François Jeanneau, Jacques Thollot, Jean-Luc Cappozzo, Louis Sclavis. Il participe à diverses créations de l’ARFI à Lyon. Sa rencontre avec Steve Waring lui ouvre d’autres horizons, les spectacles pour les enfants notamment. Il accompagne de nombreux chanteurs : Colette Magny, Jacques Bertin, Yvan Dautun, Gérard Pierron etc.

JACOB MACIUCA (violon)
Né à Tulca dans le delta du Danube, étude à Bucarest. Etabli à Nantes depuis 1992. Rencontre avec un pianiste argentin, Gerardo Lecam qui lui fait découvrir le tango. Puis rencontre avec d’autres musiciens de jazz ou classiques. Il joue aussi la musique traditionnelle de son pays d’origine. Il joue avec Tomas Gubich et il a son propre quartet de musique roumaine.

ISABELLE CANOVA (voix)
Après une formation au conservatoire ainsi qu’à la faculté de musicologie. Elle intègre diverses formations de jazz et bossa-nova. Après une première rencontre avec Gaston Lorho elle le retrouve dans une création pour voix et bandonéon et big band de jazz composée par Didier Ropers, directeur-arrangeur du Lorient big band. Intervenante en jazz vocal au CNR de Quimper et enseignante en école de musique.

 

 

DOS PARA UN TANGO

Corinne Basseux, violon - Gaston Lorho, bandonéon
C’est à l’occasion d’une tournée en quintet, avec (Leonardo Sanchez : guitare, Fabrice Béguin : contrebasse, Jeanne-Marie Golse : piano), organisée par l’Ensemble Orchestre de Basse-Normandie, que Gaston Lorho et Corinne Basseux se sont rencontrés et décident de former ce duo, Dos para un tango. Leur répertoire de prédilection : des œuvres de Tango, tant traditionnel que contemporain, Juan Carlos Cobian, Anibal Troïlo, Julian Plaza, Horacio Salgan, Astor Piazzolla, Juan-José Mosalini.

CORINNE BASSEUX

Née à New York où elle débute le violon, Corinne Basseux poursuit ses études musicales au Conservatoire National de Région de Rueil-Malmaison, où elle obtient ses prix de supérieur et d’excellence, puis entre au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. Après ses prix de violon et de musique de chambre, elle donne de nombreux concerts en formation de chambre, joue sous la direction de Armin Jordan, Rudolph Barshaï au sein de l’Ensemble Orchestral de Paris. Depuis 1989, elle fait partie de l’ensemble Orchestre de Basse Normandie, avec lequel elle se produit en soliste, joue avec Michel Portal, Youri Bashmet, Jean-Pierre Wallez, Matthias Ruegg, Richard Galliano, Didier Lockwood, et, au cours de nombreux projets dont un disque (Mosalini, Piazzolla, Ruggero). Elle rencontre Juan-José Mosalini, Leonardo Sanchez et Osvaldo Calo. Depuis, elle s’adonne régulièrement à la pratique de la musique de Tango.

Retour en haut de page

 

 

 

 

 

 

 

Retour en haut de page